PR/psoriasis/ et arthrite psoriasique

La polyarthrite rhumatoïde


Hand

C’est Sir Alfred Baring Garrod qui, en 1858, a donné en premier à la maladie le nom de rheumatoid arthritis, la polyarthrite rhumatoïde. Cette maladie inflammatoire chronique des articulations est la plus courante qui existe et elle peut toucher toutes les articulations, même les plus grandes (épaules, coudes et genoux). Les inflammations qu’elle provoque déclenchent des gonflements, ce qui ralentit et limite la mobilité, en plus de causer de la douleur. Si on ne la traite pas, les articulations peuvent s’éroder, ce qui peut causer une déficience fonctionnelle, voire une invalidité. Pour prévenir les dommages aux articulations, il est donc important d’agir rapidement et de façon appropriée.


On estime que 1 % de la population mondiale est atteinte de polyarthrite rhumatoïde. Les patientes sont environ trois fois plus nombreuses que les patients. Dans la plupart des cas, la maladie frappe pour la première fois quand le patient a entre 30 et 50 ans.


La polyarthrite rhumatoïde se manifeste tout d’abord par une sensibilité et des enflures aux articulations. Dans bien des cas, ce sont les articulations des mains et des pieds qui sont touchées. Les symptômes sont souvent symétriques : la même articulation est souvent touchée des deux côtés du corps, par exemple les deux poignets. D’autres symptômes sont courants, y compris la raideur au niveau des articulations après de longues périodes de repos (par exemple le matin) et la fatigue générale. Votre médecin vous fera passer plusieurs examens, y compris des analyses sanguines et des ultrasons, une IRM ou des rayons X, afin de confirmer le diagnostic. Il vous posera probablement également des questions sur vos antécédents familiaux. Une fois que le diagnostic sera confirmé, le médecin commencera un traitement approprié dans le but de soulager vos symptômes et de prévenir l’érosion de vos articulations.

Le psoriasis et l’arthrite psoriasique


L’arthrite psoriasique est une maladie inflammatoire de la peau et des articulations. Elle peut se contracter en tout temps, mais le plus souvent entre 35 et 45 ans. Entre deux et trois pour cent de la population mondiale fait du psoriasis et on estime que jusqu’à 30 % de ces patients contractent l’arthrite psoriasique. Généralement, l’arthrite fait surface après qu’il y ait des lésions de la peau, dans les cinq à dix ans suivant le début du psoriasis, mais le contraire est également possible. Tout comme le psoriasis, l’arthrite psoriasique touche autant les hommes que les femmes.


Hand

On ne peut pas faire un diagnostic d’arthrite psoriasique avec un seul test. Il faut en fait effectuer plusieurs types de dépistages médicaux, y compris un examen physique, des analyses sanguines, des rayons X, des IRM et des questions sur vos antécédents familiaux de psoriasis. Les symptômes suivants peuvent être signes d’arthrite psoriasique : douleur et gonflement aux tendons et aux articulations, rougeur et douleur aux yeux, fatigue, raideur le matin et changements au niveau des ongles. L’arthrite peut se produire dans n’importe quelle articulation, dont les hanches, les genoux et la colonne vertébrale. Les articulations distales des doigts et des orteils, c’est-à-dire celles qui sont les plus proches de l’ongle, peuvent elles aussi être touchées par l’arthrite; ce symptôme porte le nom de dactylite. De manière générale, les articulations sont touchées de façon asymétrique : la maladie ne se produit pas dans la même articulation des deux côtés du corps. Ainsi, il se pourrait qu’un seul poignet soit touché.


Les patients qui faisaient déjà du psoriasis consultent généralement leur médecin de famille ou leur dermatologue. Dans un cas d’arthrite psoriasique, par contre, il faudrait également songer à consulter un rhumatologue, c’est-à-dire un spécialiste de l’arthrite. En suivant un traitement en temps opportun, il est possible d’atténuer les douleurs qui nuisent aux activités de la vie quotidienne. De plus, puisque l’arthrite psoriasique est une maladie chronique, un traitement approprié aidera à ralentir et même à prévenir la destruction des articulations et des tissus.